+ A A -

A votre écoute 7 jours sur 7 de 8h30 à 20h30 – Service et appel gratuit

01 40 78 15 15

Les films à découvrir en salle au mois de juin

Un documentaire sur Elizabeth II, un biopic sur Elvis et une adaptation époustouflante de Hamlet à l’opéra, découvrez nos films favoris du mois de juin !

C’est magnifique de et avec Clovis Cornillac, sortie le 1er juin

© Cine Nomine_Photo Claire Nicol

Clovis Cornillac nous avait livré en 2015 une comédie romantique tendre et virtuose avec Un peu, beaucoup, aveuglément. Cette année, il revient derrière et devant la caméra avec une comédie dramatique sensible et un brin surréaliste. Pierre, la quarantaine, vit coupé du monde, au milieu de ses abeilles et de ses fleurs. Lorsque ses parents meurent et lui révèlent qu’il a été adopté, il décide de quitter son coin de forêt pour tenter de retrouver ses origines. Aidé par Anna, une jeune femme touchée par sa douceur, il mène l’enquête tant bien que mal dans une société moderne dont il ne connaît pratiquement rien. Mais à mesure qu’il progresse, un phénomène étrange se produit… Clovis Cornillac signe ici un film d’une grande sensibilité, qui saura conquérir les publics.

Pourquoi on aime ?
Pour la bienveillance qui se dégage de cette histoire touchante. Pour le jeu tout en nuance d’Alice Pol et de Clovis Cornillac.

Avec qui le voir ?
Avec votre conjoint, pour une sortie romantique entre amoureux.

Elizabeth, regard(s) singulier(s), documentaire, sortie le 2 juin

© Pathé Live

Comme son père avant elle, Elizabeth II n’a pas grandi dans l’attente du trône d’Angleterre. C’est peut-être ce qui a forgé sa personnalité qui fascine le public, britannique ou non. En tout cas, c’est bien sa personnalité propre et non son statut de reine qui a donné envie à Roger Michell, cinéaste britannique émérite, de réaliser ce documentaire sur la détentrice du règne le plus long de l’histoire anglaise. De son couronnement télévisée à la mort du duc d’Edimbourg, en passant par l’invasion des Malouines, sa relation avec la princesse Margaret et sa vie de mère, ce documentaire brosse le portrait d’une reine emblématique qui a traversé des années fondatrices pour son pays.

Pourquoi on aime ?
Pour le regard original que pose Roger Michell sur Elizabeth II. Pour découvrir des images inédites de la reine et de nombreux témoignages sur la trace indélébile qu’elle a laissé dans le cœur des Anglais.

Avec qui le voir ?
Avec votre meilleure amie fan de The Crown et des intrigues royales.

Hamlet, en direct du Metropolitan Opera, sortie le 4 juin

© Metropolitan Opera

Grâce à la collaboration Pathé Live avec le Metropolitan Opera, vous pouvez découvrir cet opéra inédit de Brett Dean pour la première fois sur grand écran. Le roi Hamlet est mort. Son frère Claudius ne tarde pas à s’emparer du pouvoir et à épouser sa veuve pour mieux asseoir sa légitimité. Mais contre toute attente, le jeune prince héritier a une vision du spectre de son père, qui lui révèle avoir été assassiné par Claudius. Il lui faudra tout son courage pour reprendre les rênes du royaume… Et aussi des alliés.
Le drame de Shakespeare se prête parfaitement à l’opéra et le Metropolitan nous livre un chef-d’œuvre du lyrisme contemporain.

Pourquoi on aime ?
Pour la mise en scène moderne et virtuose. Pour l’immense talent d’interprétation des chanteurs du Metropolitan.

Avec qui le voir ?
Avec votre fils qui rêve d’aller à l’Opéra de New York.

Elvis, avec Tom Hanks, sortie le 22 juin

© Warner Bros. France

Baz Luhrmann, réalisateur de Moulin Rouge et de Gatsby le Magnifique, signe ce biopic spectaculaire sur Elvis Presley, son impact sur la culture américaine, mais aussi les grands bouleversements que traversent les Etats-Unis des années 50 jusqu’aux années 70. Elvis Aaron Presley découvre la musique dans l’église de ses parents. A 12 ans, il joue de la guitare tous les jours. Et dans les années 1950, c’est la consécration : plateaux télé, tournées, succès mondial… alors que l’Amérique change de tous les côtés. Le film explore la vie du King sous tous les angles : ses rapports avec son manager, sa vie de famille, son engagement politique, mais aussi ses grandes souffrances.

Pourquoi on aime ?
Parce que seul Baz Luhrmann maîtrise le grandiose nécessaire à un film sur la vie d’Elvis. On en ressort bouleversé, les yeux pleins d’étoiles.

Avec qui le voir ?
Avec vos copains d’enfance, pour se remémorer les bons souvenirs des premières années du rock’n’roll.