+ A A -

A votre écoute 7 jours sur 7 de 8h30 à 20h30 – Service et appel gratuit

01 40 78 15 15

Faire du sport en hiver : les précautions à prendre

Maintenir une activité physique régulière est bon pour la santé et le moral, en particulier en hiver. Mais il convient de s’équiper en conséquence et d’adapter ses gestes aux températures basses.

  • Se lancer sans risque

    En hiver, notre corps doit maintenir notre température corporelle à 37°C, quelle que soit la météo. C’est pour cela, par exemple, que nos extrémités peuvent refroidir, notre organisme réchauffant en priorité nos organes vitaux. En cas de problèmes cardiaques ou respiratoires, le froid et l’activité physique peuvent, conjugués, provoquer une insuffisance cardiaque. Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport en hiver, consultez au préalable votre médecin traitant. Celui-ci s’assurera que vous ne souffrez d’aucune contre-indication d’ordre médicale. Vous pouvez également surveiller régulièrement votre tension artérielle.

    En hiver, les maîtres mots seront la douceur et le maintien de votre forme, surtout si vous reprenez une activité physique : pas de pression, pas de records à battre, à moins d’être parfaitement entraîné !

  • Se protéger du froid

    En intérieur comme en extérieur, il convient d’opter pour une tenue qui vous maintiendra au chaud. Si vous vous entraînez en salle, attention à l’aération, qui peut refroidir les pièces. Investissez dans des vêtements qui maintiennent la chaleur tout en permettant une bonne évacuation de la transpiration : legging, chaussettes, chaussures et pull doivent être spécialement conçus pour la pratique du sport. N’hésitez pas à bien vous couvrir au début de l’entraînement et à ôter votre sweatshirt dès que vous avez chaud. Vous le remettrez dès que vous sentirez votre corps se refroidir et pendant vos étirements.

    Si vous aimez vous entraîner en extérieur, appliquez la règle des trois couches :

    • un premier vêtement pour évacuer la transpiration
    • une seconde couche isolante pour garder la chaleur
    • un coupe-vent, qui vous protégera aussi de la pluie.

    En hiver, brouillard, neige, pluie ou luminosité réduite peuvent vous mettre en danger. Vous pouvez vous munir d’une lampe frontale afin de bien voir votre chemin : vous éviterez les obstacles et le risque de chute. Vous pouvez également porter des vêtements réfléchissants, pour être vu de loin. Dans tous les cas, entraînez-vous à l’intérieur si la température ne dépasse pas -5°C.

  • S’échauffer et s’hydrater

    Avec le froid, les ligaments, muscles et tendons peuvent être plus raides et mettre du temps à se décontracter. Il est donc essentiel de bien échauffer l’intégralité du corps, en douceur, qui à rallonger le temps d’échauffement habituel. Cela permettra aussi de favoriser la circulation sanguine dans les muscles et donc l’apport en oxygène. Pensez également à inspirer par le nez et expirer par la bouche. En réchauffant ainsi l’air inspiré, vous évitez d’irriter ou de refroidir vos poumons.

    Faites aussi attention à la déshydratation ! Avec le froid, la sensation de soif diminue et il est facile de se déshydrater. Buvez de l’eau ou une tisane à température ambiante pour éviter le coup de froid. Pensez à boire quelques gorgées tous les quarts d’heure, même si vous n’avez pas soif.

    Enfin, n’oubliez pas de bien vous étirer après chaque séance, en faisant attention à ne pas vous refroidir trop vite. Dès que vous avez froid, couvrez-vous ou rentrez au chaud.

N’hésitez pas à contacter le coach vitalité de votre résidence Nahoma ou votre médecin traitant si vous avez des questions ou reprenez tout juste le sport.